Association GERES

Le GERES accompagne KEDGE dans sa transition écologique

KEDGE 1Le jeudi 1er juin, le GERES a participé à l’inauguration du site de compostage du campus marseillais de KEDGE Business School, marquant ainsi l’aboutissement de 2 ans d’accompagnement avec son partenaire Naturoscope. Etaient aussi présents, l’ADEME, qui avait contribué au financement du projet, et la Métropole Aix-Marseille-Provence, intéressée par ce type d’actions dans le cadre de son programme « Zéro Gaspillage Zéro Déchets ».

Accompagnement du GERES dans la mise en place du projet

L’idée de la conception d’un site de compostage sur le site de Kedge est issue d’une intervention de sensibilisation au gaspillage alimentaire de Naturoscope pendant la "Tournée du compost" organisée par le GERES en 2014. Devant l’intérêt de l’école, un accompagnement a été réalisé. Tout d’abord, une étude de faisabilité conduite par le GERES a permis entre autre :

  • d’estimer les gisements de déchets
  • d’organiser le tri sélectif et l’acheminement des déchets alimentaires
  • de faire des propositions de matériels
  • et de choisir l’emplacement de l’aire de compostage

Ce travail est complété par la formation des différents personnels et le suivi technique réalisé par le Naturoscope.

Objectifs du projet

KEDGE 2En compostant près d’un tiers des déchets annuels produits par l’école, soit environ 5 à 6 tonnes par an, cette opération valorise les déchets alimentaires et les déchets verts, et permet de récupèrer un fertilisant naturel, le compost, utilisable pour ses espaces verts.

L’opération nécessite un véritable travail d’équipe ! Au niveau de la restauration, les convives sont invités à trier leurs déchets lors du débarrassage de leur plateau, ce qui participe à la sensibilisation au gaspillage alimentaire. Un agent du service de restauration achemine ensuite les déchets alimentaires au site de compostage grâce à un chariot spécifique. Enfin, les équipes d’entretien des espaces verts apportent le broyat issu des déchets verts du campus, s’assurent ensuite que ce mélange se décompose parfaitement et utilisent le compost une fois prêt dans les espaces verts du campus.

« On a vocation à montrer l’exemple, pour nos salariés, les étudiants, les visiteurs mais également les autres écoles », déclare Emilie Gueret, Responsable Développement Durable et Diversité de l’école. L’enjeu est de taille, car si le site de compostage marseillais montre des résultats positifs, d’autres sites verront le jour. « Composter localement les déchets de restauration contribuera à réduire l’impact écologique et l’empreinte carbone de l’école en diminuant à la fois la quantité de déchets dans les poubelles et les nuisances et coûts liés au transport », souligne Jean-Christophe Carteron, Directeur RSE de KEDGE.