Association GERES

Des briquettes de charbon en résidus recyclés

Fiche Technique

Fiche technique

 

Localisation : Cambodge


Période : 2007 – 2012

 

Partenaires:
  • Sustainable Green Fuel Enterprise (SGFE)
  • Pour un Sourire d'Enfant (PSE)
  • Ministère cambodgien de l'Industrie, des Mines et de l'Énergie (MIME)
  • Ambassade de France au Cambodge
  • Planète Bois
  • Ville de Rouen
  • Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP)
 

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

Proposer un combustible issus de matériaux recyclés

Alors que de plus en plus de familles sont équipés en gaz, cuisiner au charbon reste très ancré dans la culture et les traditions au Cambodge. En particulier dans la capitale Phnom Penh, ou la demande en charbon ne cesse de croitre. Le GERES a donc décidé de développer une alternative pour que la cuisine ne se fasse plus au détriment des forêts. Une solution technique a été développée par les experts du GERES pour produire des petites briques de charbon en utilisant de la poudre de charbon de bois et des résidus de noix de coco. Ce nouveau fuel est plus calorifique, émet moins de fumée, peut-être produit directement dans les centres urbains et facilement stockable par les ménages. Un premier centre de production a été construit dans la région de Phnom Penh et emploi des travailleurs issus des programmes de l’ONG « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE), qui permet d’offrir un emploi à des personnes vulnérables et permettre à leurs enfants d’aller à l’école.

Des objectifs aux actions

Le premier centre de production a été concu et mis en place par le GERES en 2007, en partenariat avec  PSE. Depuis 2012, « Sustainable Green Fuel Enterprise » est une entreprise sociale intépendante, gérée par un entrepreneur et qui est aujourd’hui rentable, employant près de 25 personnes. Le succès de cette entreprise sociale a par ailleurs été récompensé par le prestigieux Ashden Award en 2014.

Des actions aux impacts

  • 260 tonnes de briquettes produites en 2013, soit 85% de plus qu’en 2012
  • 50% de temps de combustion aditionnel par rapport au charbon traditionnel
 

En savoir plus

En savoir plus

 

En 2011, un entrepreneur a montré son intérêt pour la reprise de l'entreprise SGFE, offrant ainsi l'opportunité au GERES de remettre cette "success story" entre les mains du secteur privé local.

 

En 2012, le GERES a donc transféré cette activité à Carlo Figá Talamanca qui a développé depuis de nombreuses idées pour assurer la viabilité de l'entreprise sur le long terme : augmentation des ventes en utilisant les canaux de distribution existants, réduction des coûts d'électricité en investissant dans une usine photovoltaïque et exploration des opportunités qu'offre la finance carbone afin d'intensifier la production et diversifier les activités.

 

Le GERES a continué d'apporter son appui et ses conseils à SGFE pendant cette période de développement.

 

Voir le site internet de SGFE