Association GERES

Efficacité énergétique et bioclimatisme dans l'habitat domestique en Inde

Fiche Technique

Fiche technique

 

Localisation : Inde, Etats du Jammu-Kashmir et de l'Himachal Pradesh

 

Période : 2008-2012

 

Partenaires techniques : LEDEG, LEHO, LNP, ECOSPHERE, SECMOL, STAG

 

Partenaires financiers : Union Européenne, ADEME, Gouvernement Indien, Fondation Ensemble, Fondation Lord Michelham of Hellingly, Fondation Abbé Pierre, Legallais, fondation MACIF, Gaz et Electricité de Grenoble, Crédit Coopératif, Synergie Solaire

 

Bénéficiaires :

  • 300 000 habitants du Ladakh, Zanskar, Kargil, Lahaul, Spiti
  • Artisans locaux (maçons, menuisiers, charpentiers et commerçants)
  • Membres des ONG partenaires
  • Représentants des communautés locales et des collectivités territoriales

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

 

Dans les hautes vallées himalayennes, les populations connaissent des conditions de vie extrêmes : températures glaciales en hiver, isolement prolongé (cols fermés 6 mois/an), végétation rare. Pourtant, la région jouit d'un ensoleillement exceptionnel et cet atout méritait d'être exploité. Plusieurs projets menés par le GERES prouvent qu'il est possible d'économiser 60% de l'énergie par l'intégration dans le bâtiment de techniques solaires passives, couplées à l'isolation.

 

Débuté en 2008, le projet présente les résultats suivants :

  • Impacts sociaux : amélioration des conditions de vie, augmentation des températures à 15°C, fumées nocives fortement réduites, augmentation du temps consacré à l'éducation et diminution du temps de récolte de bouses
  • Impacts économiques : diminution de la consommation d'énergie dans l'habitat, développement de l'activité artisanale : 400 femmes organisées en 30 groupes décuplent leur production grâce à l'amélioration des conditions de travail et aux formations par les ONG
  • Renforcement institutionnel : renforcement des capacités du consortium d'ONG partenaires afin qu'il devienne référent sur tout l'Himalaya (transfert de technologies), mise en place de réseaux d'information sur l'efficacité énergétique et l'adaptation aux changements climatiques, constitution d'un réseau local de professionnels du bâtiment solaire passif
  • Impacts environnementaux : intégration de l'efficacité énergétique dans 1000 bâtiments domestiques et communautaires, réduction de la pression sur les ressources locales, préservation du climat (réduction des émissions de CO2)