Association GERES

Emergence d’une chaîne d’approvisionnement durable dans le secteur de l’énergie domestique

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

Contexte

Au Cambodge, la biomasse énergie représente 70 % du mix-énergétique et le bois-énergie (bois, charbon et sciure de bois) compte pour 90 % de la demande finale en biomasse énergie. La cuisson domestique génère à elle-seule un besoin en énergie de 4.7 millions de tonnes de bois, soit le triple des besoins en énergie du secteur des transports.

 

De nombreux espaces forestiers sont actuellement convertis en terres agricoles, ce qui génère une ressource en bois abondante et bon marché, qui est ensuite transformée en charbon pour répondre aux besoins énergétiques croissants des zones urbaines. Cependant, cette situation n’est pas viable sur le long terme. Lorsque le processus de conversion des terres arrivera à son terme, les producteurs de charbon devront se tourner vers les dernières ressources forestières, qui seront prochainement enregistrées en tant que zones protégées. La réduction des ressources et l’illégalité de la collecte du bois en zones protégées vont se traduire automatiquement par une augmentation du prix du bois et du charbon.

 

Afin de faire face à ces défis environnementaux et socio-économiques, le GERES accompagne depuis 20 ans le Gouvernement Royal du Cambodge et le secteur privé au développement d’une chaîne de valeurs bois-énergie durable. Cela se traduit par le développement et le transfert de technologies d’efficacité énergétique comme les fours de cuisson améliorés, l’adoption de pratiques de gestion durable des forêts, la création de centres de production de charbon de bois durable et la structuration de la chaîne de valeurs et de ses différents acteurs.

 

Des objectifs aux actions

L’objectif général du projet est d’accompagner l’émergence et l’autonomisation de deux associations interprofessionnelles locales intervenant dans la production et la distribution de solutions énergétiques durables au Cambodge : les fours de cuisson améliorés (FCA) et les combustibles durables.

 

La première association interprofessionnelle, ICoProDAC (Improved Cookstoves Producers and Distributors Association of Cambodia), a été créée en 2004 pour réguler les prix du marché et assurer le dialogue entre les producteurs de FCA, les distributeurs, et les institutions publiques. L’association regroupe désormais 300 membres (dont 50 % de femmes) et ICoProDAC est la première association du genre au Cambodge et dans le monde. L’objectif de ce projet est d’assurer l’autonomisation pleine et entière de l’association et de soutenir le développement du marché des foyers de cuisson améliorés au Cambodge.

 

Par ailleurs, depuis 2008 le GERES travaille à la création d’une chaîne de valeur de combustibles alternatifs issus de la biomasse, afin de remplacer au moins en partie le charbon de bois traditionnel, facteur majeur de dégradation des forêts. Cela a été rendu possible grâce à la mise en place de solutions alternatives pour les bénéficiaires, telles que la valorisation des résidus de biomasse (bambou, résidus agricoles, etc.) en charbon, l’amélioration des processus de carbonisation et la promotion de pratiques durables de gestion des forêts. Ce projet a pour but de structurer ce secteur émergent et d’accompagner le développement d’une chaîne de valeur de combustibles durables issus de la biomasse, en rassemblant les acteurs de la chaîne autour d’intérêts communs.

 

Fiche technique

Fiche technique

Nom du projet : Soutenir l’Emergence de Filières pour l’Energie Domestique (SEFED)

 

Localisation : Cambodge, à l’échelle nationale

 

Période : 3 ans (2016-2019)

 

Partenaires :

 

  • Agence Française de Développement (AFD)
  • Institut de Recherche et Développement Rural Cambodgien (CIRD)
  • Partenariat - United Nations Environment Programme (UNEP) - Denmark Technical University (DTU)

En savoir plus

en savoir plus

Télécharger la fiche projet (en anglais)