Association GERES

Energie solaire passive et agriculture durable

Fiche technique

Fiche technique

 
Localisation : France
 
Période : 2015 - 2018
 
Partenaires financiers :
  • ADEME Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Partenaires techniques :
  • Bureau d'études Agrithermic
  • Groupe de Recherche en Agriculture Biologique (GRAB)

 

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

Contexte et enjeux
  • Le contexte actuel concernant l’accès à l’énergie et les changements climatiques impose au secteur agricole fortement concerné, d’intégrer ces nouvelles contraintes environnementales, en maîtrisant les consommations d'énergie et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.
  • La production sous serres est très consommatrice d’énergie; elle représente 27% de la totalité de l’énergie directe consommée par l’agriculture régionale.
    En région PACA, l’agriculture reste une activité économique locale importante mais les conditions sont difficiles : climat parfois rude, réduction des surfaces disponibles, dépendance aux circuits commerciaux de masse qui menace la viabilité des exploitations locales…
  • Les territoires ruraux cherchent des alternatives pour dynamiser leur secteur agricole et aider les agriculteurs à s'adapter aux contraintes de marché et aux enjeux énergétiques et climatiques.
  • De nombreux exploitants sont à la recherche de solutions durables pour viabiliser leur activité, en visant notamment la commercialisation en circuit court.
Solutions et objectifs

Le GERES diffuse depuis 15 ans des serres agricoles bioclimatiques, dans les régions froides d’Asie centrale. Construites selon des techniques simples avec les matériaux locaux disponibles, ces serres montrent de très bonnes performances thermiques permettant de bons rendements même en conditions climatiques difficiles. Elles représentent un outil productif économe en énergie et pertinent pour les petites et moyennes exploitations agricoles.
La mise au point de nouveaux modèles adaptés au contexte de la région PACA, au travers de 5 serres bioclimatiques pilotes, vise à apporter des réponses pour :

  • La diversification de la production, et notamment une autonomisation vis à vis de l’approvisionnement en plants (variétés anciennes, plants pour l’agriculture biologique...)
  • L’allongement de la saison culturale pour une meilleure rentabilité de l’exploitation
  • La production en altitude favorisant l’implantation ou le maintien d’activité en territoire isolé.