Association GERES

Bandeau Afrique Ouest

Contexte de la zone

En Afrique de l’Ouest, une majorité de la population vit sous le seuil de pauvreté et utilise le bois comme principale source d’énergie. La région, très aride, est fortement exposée aux effets des changements climatiques. Dans ce contexte, le GERES a décidé de travailler dans trois domaines : l’accès à l’énergie en zone rurale au service du développement économique, l’amélioration de l’efficacité des modes de cuisson et l’appui aux collectivités pour la prise en compte des vulnérabilités liées aux changements climatiques. À cela s’ajoute l’appui à l’entrepreneuriat, transverse à tous nos programmes.

Le GERES en Afrique de l’Ouest

  • Les zones rurales du Bénin se diversifient en s’appuyant sur un important dynamisme entrepreneurial. Mais cette dynamique reste fortement entravée par le manque d’accès à l’énergie. Des solutions pour permettre un accès à l’énergie durable et fiable sont à identifier et à adapter. C’est l’objet des travaux menés par l’équipe GERES Bénin, en alliant solutions techniques et appui à l’entrepreneuriat.
  • Au Mali, le GERES travaille sur l’amélioration de l’efficacité de la cuisson en zone urbaine, visant des impacts économiques, sanitaires et environnementaux. L’équipe basée à Koutiala intervient dans les zones sur les problématiques d’accès à l’énergie au service du développement économique local.
  • Au Sénégal, la forte variabilité du climat affecte les moyens d’existence des communautés. Le GERES appuie depuis 2012 l’Entente du Ferlo pour l’accompagner dans l’élaboration d’un Plan Climat Territorial.

Quelques chiffres clés

  • 505 hectares de jatropha cultivés par 896 producteurs Bénin en 2012
  • 15 000 foyers de cuisson améliorés diffusés en 2013
  • 22 plateformes de transformation agroalimentaire et 13 projets de services solaires (4000 bénéficiaires)
  • 30 acteurs clés au de l’Alliance du Ferlo Sénégal formés aux changements climatiques