Association GERES

GERES Mongolie

La Mongolie est un vaste pays d’Asie, enclavé entre la Russie et la Chine. Le pays affiche la plus faible densité de population du monde. En effet, les conditions climatiques extrêmes présentent un défi pour toute activité et vie humaine. Depuis le début des années 1990, les changements de mode de vie sont extrêmement rapides et importants : passage d’une économie communiste à une économie de marché (privatisation, fermeture massive des industries provoquant une vague de chômage), passage du nomadisme à une vie sédentaire (intense exode rural conduisant à de nouvelles formes de pauvreté à Oulan-Bator où vit la moitié de la population mais aussi dans les villages ruraux où les taux de pauvreté dépasse les 30%), ouverture et accès aux modes de vie occidentaux par l’expatriation et les réseaux d’information. Ces mutations entrainent une évolution progressive du régime alimentaire des Mongols et la consommation en légumes augmente rapidement.

 

Malgré les efforts du gouvernement pour promouvoir le maraîchage, la production locale ne satisfait que la moitié des besoins. Pourtant les filières maraîchères locales peuvent à la fois créer des opportunités d’emplois et répondre à la demande croissante en légumes frais et de qualité.

 

Le GERES en Mongolie

Le GERES est présent en Mongolie depuis août 2010 et s’attache à accompagner le développement du maraîchage dans les zones urbaines et rurales grâce à des projets intégrant :

  • Des solutions techniques innovantes pour étendre la période de production (serres solaires passives) et améliorer le stockage des légumes (celliers bioclimatiques) afin de rentabiliser les productions familiales. Ces outils sont adaptés aux conditions climatiques locales et conçus pour pouvoir être directement construits par les producteurs.
  • Des formations aux techniques agricoles et à la gestion de l’eau et des sols dans l’optique d’une diversification des cultures et une augmentation des rendements tout en préservant les ressources naturelles.
  • Un appui à la commercialisation des légumes et à l’insertion dans des filières courtes locales pour améliorer les revenus des familles.
  • La sensibilisation à l’introduction des légumes (parfois nouveaux et méconnus des populations) dans l’alimentation quotidienne permettant la diversification des repas et donc l’amélioration de l’équilibre alimentaire.

 

 

Contactez-nous en Mongolie

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.