Association GERES

Bandeau Asie du sud est

Contexte de la zone

Dans cette région où le bois-énergie représente encore une part importante du mix énergétique, la bonne gestion de la ressource en biomasse est un enjeu de taille. Bien que le développement économique favorise l’émergence d’autres sources d’énergie, les populations grossissent et la demande en bois et en charbon aussi. L’Asie du Sud-Est est une zone fournie en forêt primaire. Mais les enjeux économiques et les lois du marché ne favorisent pas la conservation de cette richesse environnementale. Les forêts disparaissent au profit de l’agriculture intensive ou du marché du bois rare. Le GERES déploie son énergie afin que les populations puissent encore avoir recours à leurs ressources naturelles pour répondre à leurs besoins énergétiques quotidiens.

Le GERES en Asie du Sud-est

  • Au Cambodge, le GERES intervient à tous les niveaux de la filière du bois-énergie. Du côté des forêts, les projets soutiennent les communautés afin de mieux gérer la ressource pour assurer sa durabilité. Côté utilisation, le GERES développe des solutions pour réduire la consommation de combustibles : production de charbon efficace, foyers de cuisson domestiques économes et autres technologies adaptées au contexte local.
  • Via notre programme de diffusion de foyers amélioré (StovePlus), nous intervenons également au Laos, en Indonésie et au Myanmar pour soutenir les projets de cuisson propre dans la région.

Quelques chiffres clés

  • 3,5 millions de foyers de cuissons améliorés diffusés depuis 2003
  • 274 entrepreneurs indépendants impliqués dans la production et la distribution
  • 1,2 million de tonnes de bois préservées dans les forêts grâce aux foyers NLS depuis 2003  
  • 85 754 arbres incubés et plantés entre 2008 et 2012
  • 15 fours produisant du charbon durable de haute qualité utilisés par les communautés locales

 

Téléchargez notre plaquette (en anglais)
GERES en Asie du sud-est