Association GERES

GERES Cambodge

Situé en Asie du Sud-Est, le Cambodge partage ses frontières avec la Thaïlande, le Laos et le Vietnam. Au sud, la bordure maritime de 443 kilomètres ouvre le pays sur le golf de Thaïlande. Environ 75 % du pays est situé sur le bassin du Tonle Sap, combiné lac-rivière qui prend place au centre du pays et alimenté par le Mékong, principal cours d’eau du Cambodge.

 

En 1993, le Cambodge sort de 20 ans de guerre civile : le pays se reconstruit et doit se réorganiser. Vingt ans plus tard, le pays a réussi à réduire de manière significative le seuil de pauvreté, de 50 % en 1992 à 20 % aujourd’hui. Son développement économique notable compte parmi les plus importants des pays en développement. 65 % de sa population a moins de 30 ans, véritable force pour l’avenir. Néanmoins, nombre de secteurs économiques restent informels et les infrastructures inégalement développées. L’accès à l’énergie n’est ni favorisé ni régulé par la collectivité.

 

Aujourd’hui, plus de 64 % du mix-énergétique au Cambodge provient de la biomasse. Principalement constituée de bois, de charbon et de résidus agricoles, la biomasse énergie couvre 80 % des besoins énérgétiques des familles rurales cambodgiennes. Pour cuisiner, elles utilisent des petits foyers de cuisson alimentés au bois ou au charbon, accessibles et peu coûteux. La demande en biomasse-énergie est croissante ; pour rester durable, une régulation est nécessaire.

 

Le GERES au Cambodge

Maintenir un accès durable à la biomasse énergie

Au Cambodge depuis 1994, le GERES a axé son intervention sur la biomasse énergie. Alors que l'ensemble de la région est confrontée à une déforestation massive, le challenge est de parvenir à conserver les ressources nécessaires aux besoins de la population. Le programme biomasse du GERES a été conçu pour apporter des améliorations tout au long de la chaîne de valeur, depuis l'offre jusqu'à la demande :

 

Gestion durable de la ressource : dans les zones forestières, le GERES intervient auprès des communautés pour transmettre les bonnes pratiques de collecte du bois, grâce à une planification durable. Par ailleurs, des fermiers reçoivent des formations en agroforesterie et en développement de pépinières d'arbres fruitiers pour diversifier leurs activités.

 

Faciliter la production de charbon efficace : au Cambodge, la production de charbon appartient au secteur informel et contribue à la dégradation forestière. Le GERES assiste les producteurs de charbon traditionnels pour leur permettre de passer à des techniques de productions plus efficaces et, en lien avec les autorités locales, d'améliorer leurs conditions de vie en produisant en toute légalité.

 

Proposer des foyers de cuisson améliorés : afin de réduire les besoins énergétiques et le budget des familles, le GERES développe des foyers de cuisson améliorés, basés sur les habitudes traditionnelles de cuisine. Ils consomment moins de fuel et permettent une cuisson rapide. Pour la production et la diffusion des fours dans le pays, le GERES s'appuie et forme les potiers et distributeurs traditionnels, micro-entrepreneurs indépendants.

 

Soutien aux micro-entrepreneurs et au secteur industriel : historiquement centré sur des projets d’appui aux communautés locales, le GERES adapte désormais ses interventions à la croissance économique rapide du pays. En effet, l’industrialisation rapide s’accompagne d’une demande croissante en énergie. Le GERES développe donc des solutions efficientes et reproductibles pour le secteur industriel et les micro-entrepreneurs.

 

Téléchargez notre plaquette de compétences (en anglais)

              Capability .statement.1Capability .statement.2

 

Contact au Cambodge
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.