Association GERES

Egypte

Ce territoire agraire, bénéficie d'un ensoleillement favorable à la valorisation de l’énergie solaire. Si les prix bas des hydrocarbures représentaient un frein à l’utilisation des énergies renouvelables, la situation tend à changer en raison d’une crise énergétique sans précédent. Les changements de régimes révèlent le risque causé par le subventionnement massif de l’énergie et l’épuisement des réserves de pétrole. Les prix revus à la hausse et la baisse des importations créent des pénuries dans certaines zones reculées.

L'intervention du GERES en Egypte

 

GERES intervient en Egypte en 2008 avec le projet FREEME dont l’objectif est de construire un pont entre le secteur de l’énergie et celui de la microfinance pour le financement d’équipements performants et des petits entrepreneurs du secteur.

 

Les changements politiques intervenus dans le cadre du Printemps arabe ont révélé le poids de la facture énergétique. S’en sont suivies des coupes dans les subventions et une pénurie de certains carburants. Les activités du GERES visant depuis 3 ans à l’utilisation par les ménages et les petites entreprises d’équipements performants et utilisant des sources renouvelables, comme le soleil ou les résidus agricoles, sont ainsi particulièrement bienvenues.