Association GERES

Accès à l'énergie

L’accès à l’énergie est un levier de développement essentiel, que ce soit pour les zones urbaines, industrielles, mais aussi rurales.

 

L’enjeu est double : il s’agit, à la fois de faciliter l’accès adapté à une énergie issue de sources renouvelables, et, à la fois, de faire en sorte que cet accès soit pérenne et respectueux de l’environnement local comme global. Les énergies renouvelables nous imposent de repenser les schémas existants, en repartant du territoire, de ses ressources et de ses besoins

 

Ce double enjeu est donc au cœur du travail mené par le GERES et son équipe expertise. Il s’appuie pour cela sur quatre grands axes.

 

i. Le premier, partir des faits et d’états des lieux précis, en s’abstenant de tout préjugé et dogmatisme. Seules les réalités comptent, ainsi que les contraintes techniques, sociales, économiques et environnementales.

 

ii. Le second, s’efforcer de partir de l’existant. L’accès et l’usage de l’énergie sont des enjeux relativement complexes. Il est plus facile d’adapter des solutions existantes à un nouveau contexte, que de développer des pratiques nouvelles et correspondant, sur-mesure, à chaque situation rencontrée.

 

iii. Le troisième, être en mesure d'observer la solution développée en intégrant, dans l'analyse, les champs connexes qui seront structurés par l'accès à l'énergie (urbanisme, emplois, inégalités, etc.). L'accès à l'énergie, que ce soit dans le cas d'une primo électrification comme d'une augmentation de la qualité du service, va, en effet, influer sur le territoire, modifier les équilibres sociaux et économiques existants.

 

iv. Le quatrième et dernier, questionner la pérennité de la solution dans la durée. La solution est-elle viable économiquement ? Est-elle durable dans l'utilisation des ressources disponibles ? Est-elle en mesure d'accompagner la forte évolution des sociétés, en commençant par l'évolution démographique ?

 

Notre offre de service

 

Construite pour répondre, à la fois aux besoins des projets internes du GERES, que pour des études ou en appui à des projets externes, l’offre de services est la suivante :

  • Diagnostic énergie : analyse de l’accès et de l’usage de l’énergie sur des territoires, identification de contraintes et d’opportunités, observation de pratiques intéressantes à dupliquer
  • Analyse technico-économique de solutions adaptées au milieu rural, utilisant en particulier les solutions solaires ou les agro-carburants produits localement
  • Accompagnement du développement des activités économiques dans le cadre de l’électrification rurale, que ce soit dans le cadre de projets nationaux d’électrification rurale ou à travers des solutions spécifiques (par exemple la Zone d’Activités Electrifiée)
  • Formation et accompagnements d’acteurs locaux (en particulier les élus) et réflexions sur leurs rôles et responsabilités
  • Evaluation et capitalisation

 

Contact

Benjamin Pallière

Ingénieur énergie et environnement de l’École Centrale Paris, Benjamin Pallière intervient depuis plus de 9 ans sur des projets visant à améliorer l’accès et l’utilisation de l’énergie en Afrique de l’Ouest en milieu rural pour le compte du GERES. Fort d’une expérience de 4 ans sur le terrain au Mali (Koutiala), puis de 5 ans en appui de projet terrain, il dispose d’une connaissance opérationnelle de la fourniture et de l’utilisation de l’énergie en contexte rural. Au sein de l’équipe régionale de GERES Afrique de l’Ouest, puis de l’équipe d’experts interne, il a la responsabilité de l’analyse technique et économique des projets d’accès à l’énergie au moment de leur conception, de leur mise en œuvre et de leur suivi.

 

Depuis 2011, il travaille sur le suivi des clients d’électrification rurale, particulièrement au Mali, mais aussi au Bénin et au Sénégal. En particulier, ses travaux ciblent le secteur productif rural qui profite difficilement de l’accès à l’électricité par réseau décentralisé. Il participe au développement de solutions afin de rendre moins contraignant pour une entreprise d’électrification rurale le raccordement de ces clients productifs, en particulier le développement de Zone d'Activité Electrifiée (ZAE) actuellement développée par le GERES en zone non connectée au réseau national. Il travaille sur les questions de choix énergétique, en suivant sur le terrain les projets utilisant différentes sources d’énergie: centrale hybride solaire, groupe électrogène et agro-carburant. Il a ainsi participé à une étude de préfaisabilité pour l'hybridation solaire de 60 centrales thermiques au Mali.

 

Contactez Benjamin : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.