Association GERES

Entrepreneuriat durable

Accès à l’énergie et efficacité énergétique : des vecteurs de développement économique dans les pays en développement

L’énergie est, encore aujourd’hui, un besoin universel mais non satisfait pour une grande partie de la population mondiale. Par exemple, près de 2 milliards de personnes ne disposent pas d’un accès suffisant à l’énergie pour subvenir à leurs besoins primaires, tels que l’accès à l’eau ou autres usages domestiques. 1,6 milliards de personnes n’ont, en outre, toujours aucun accès à l’électricité.

 

L’énergie constitue donc un catalyseur d’enjeux. De fait, le recours à la biomasse faiblement renouvelable accroît la déforestation et la dégradation des terres. L’exposition aux fumées issues de la combustion est un facteur de pollution particulièrement nocif pour la santé humaine.

 

Au niveau économique, l’énergie est intrinsèquement liée au développement économique local ou national. Il est estimé que les pénuries d’électricité coûtent jusqu’à 2 points de PIB  par an aux pays sub-sahariens. Par ailleurs, à service égal rendu, les solutions traditionnelles ou individuelles d’accès à l’énergie ont un coût environnemental, social ou financier très supérieur aux solutions d’infrastructures collectives. L’accès à l’énergie et l’efficacité énergétique ont donc des gisements forts en termes d’économie et de changement d’échelle.

 

 

Notre offre de service

 

L’approche du GERES :

  • Renforcer les entrepreneurs locaux quant à leur système productif afin de générer un meilleur accès à l’énergie avec un coût environnemental et économique plus faible
  • Investir en priorité sur des marchés et des pratiques existantes pour accroître le potentiel d’appropriation des producteurs et consommateurs locaux
  • Favoriser le développement des territoires, en lien avec les autorités locales ou nationales, et avec l’appui de ressources existantes

L’approche transverse du programme ECODEV :

  • Appui et renforcement des équipes de projet
  • Formation et accompagnement des entrepreneurs
  • Capitalisation, partage et publication

Sur les 4 terrains d’intervention :

  • Démontrer au Mali que l’usage productif de l’électricité est un vecteur de viabilité pour les fournisseurs d’énergie et un moteur du développement économique local
  • Réussir en Birmanie le changement d’échelle de la filière cuiseur domestique
  • Confirmer au Tadjikistan que la maitrise et les économies d’énergie dans l’habitat est un secteur d’avenir, générateur d’emploi et base d’un développement économique endogène
  • Industrialiser au Maroc la production de fours à gaz performants et sécurisés

 

Nos références

 

  • Suivi et formation auprès de 4 projets de terrain : Maroc, Mali, Myanmar & Tadjikistan – 2015/16
  • Etude sur les mécanismes de financement de la rénovation énergétique des hammams au Maroc – 2016
  • Etablissement de comptes d’exploitation pour des TMPE informelles au Mali et au Myanmar – 2016
  • Modélisation financière d’une Zone d’Activité Electrifiée – Création et exploitation – 2016
  • Organisation d’un atelier de capitalisation sur des sujet en lien avec l’entreprise – ONG/Entreprise  - Le financement des TMPE – 2016
  • Participation à une conférence sur le financement de l’efficacité énergétique – COP 22 – En association avec KFW et Carbon Trust - 2016

 >> Notre plaquette ECODEV sera bientôt disponible ici

 

L'équipe

Romain Cres

Titulaire d'un Master en management des PME, Romain est en charge d'ECODEV, un programme transversal du GERES sur le thème "Accès à l'énergie et développement économique". Son rôle est à la fois d’apporter un soutien technique aux projets sur la thématique de l’appui à l’entreprenariat, mais aussi de coordonner un travail d’analyse et de capitalisation participative permettant de tirer les leçons venant du terrain pour contribuer à améliorer la pertinence, l’efficience et la durabilité des projets de développement en lien avec l’énergie. Manager de plusieurs PME pendant 10 ans, Romain a ensuite participé à la gestion et au renforcement d’institutions de microfinance rurales en Afrique, avant de rejoindre le GERES en 2016.

 

Camille André

Détenteur d’un Master en Analyse de projet de développement, Camille André est économiste de formation, avec une spécialisation dans l’économie du développement. Il dispose, en conséquence, de connaissances globales sur les questions macro et micro-économiques, ainsi que d’une formation approfondie sur l’utilisation d’outils économétriques et statistiques.

 

Au GERES depuis plus de deux ans, Camille a développé une expertise particulière dans le domaine du plaidoyer et de la sensibilisation sur la lutte contre les changements climatiques. A ce titre, il a travaillé à l’animation d’un réseau d’organisations spécialisées dans les questions de climat et de développement. Par ailleurs, en amont de la COP21, Camille a organisé le débat citoyen planétaire sur le climat et l’énergie à Kaboul, en partenariat avec l’équipe GERES locale. Enfin, il vient en appui ponctuel à plusieurs projets de terrain du GERES sur des domaines tels que la capitalisation des activités conduites sur le terrain.