Association GERES

Performance énergétique de l'habitat modeste au Tadjikistan

Fiche technique

Fiche technique

 
Nom du projet : "Performance énergétique de l'habitat modeste"
Localisation : Tadjikistan
Période : 2015 - 2017
 
Partenaires financiers :
  • AFD - Agence Française de Développement
  • Fondation Abbé Pierre
Partenaires techniques :
  • SUE SRICA: Comité pour la Construction et l’Architecture de la République du Tadjikistan
  • Université Technique Tadjike

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

Contexte et enjeux
  • Au Tadjikistan, 47% des foyers vivent au-dessous du seuil de pauvreté et une grande partie de l’économie dépendant des revenus de l’émigration (49% du PIB). Les hivers longs et froids génèrent de forts besoins en énergie pour se chauffer.
  • La mauvaise performance énergétique des logements et des équipements de chauffage contribue à précariser les familles dont les factures d’énergie représentent 14 à 25% du budget mensuel en hiver.
  • Pourtant, des solutions d’efficacité énergétique et des équipements performants pour l'habitat existent et permettent jusqu’à 50% d’économies d’énergie.
  • Elles offrent également un potentiel de développement économique et d’emplois pour les entrepreneurs locaux car la demande en rénovation et en construction de logements est importante.
  • Les autoconstructeurs et futurs propriétaires font appel, dans 80% des cas, aux entrepreneurs et artisans locaux du bâtiment. Tous ont donc intérêt à être formés et/ou accompagnés en matière d’efficacité énergétique.

 

Solutions et objectifs

Au Tadjikistan, le GERES lutte contre la pauvreté et la précarité énergétique depuis 2011. Il accompagne le secteur de l’habitat privé rural et urbain dans la réhabilitation et la construction de maisons énergétiquement performantes à travers l'appui aux particuliers et le renforcement des professionnels du bâtiment.

 

Le projet prévoit la mise en place de :

  • Un espace «Point Info Energie» (à Douchanbé) pour accueillir, informer et conseiller la population sur les solutions d’économies permettant plus de confort et une meilleure maîtrise des dépenses énergétiques dans le logement.
  • Un modèle de maisons énergétiquement performantes (écoconstruction et équipements économes en énergie), et appui à la filière du bâtiment (artisans, détaillants et autoconstructeurs) dans l’adoption de ces solutions.
  • La capitalisation et le partage des enseignements tirés avec les différentes institutions tadjikes et le milieu académique pour une diffusion à plus grande échelle.