Association GERES

Glaciers artificiels au Ladakh : analyse socio-économique

La  région  du  Ladakh  en  Inde  est  un  désert  froid  d’altitude  dont  les  températures  peuvent  descendre  au-dessous  de  -30  degrés.  Cette  région  se  caractérise  par  un  faible  taux  de précipitations  annuelles  (10-100mm),  une  végétation  rare  et  éparse  et  une  courte  période  sans gel. Les villages se situent principalement entre 2 800 et 4 600 m d'altitude et sont souvent isolés, à la fois géographiquement et économiquement. L'eau provient essentiellement de sources et de la fonte des glaciers, et la quantité d'eau disponible pour l'irrigation est fortement liée au début de la période de fonte. L'irrigation commence en mars-avril afin de permettre le plein épanouissement des  cultures  avant  les  premières  gelées.  En  raison  du  changement  climatique,  il y  a  moins  d'eau disponible,  jusqu'au  printemps,  en  particulier  sur  les versants  des  montagnesexposés  au  sud.  Le manque  d’eau  au  début  de  la  période  d’irrigation  entraine  une  réduction  de  la  productivité  dans les champs.

 

----------------------

 

Le glacier artificiel est une technique qui permet aux populations vulnérables de s’adapter aux changements climatiques et notamment à la baisse de la ressource en eau. Le glacier artificiel, aménagé sur des versants ombragés, retient les eaux en hiver qui gèlent et peuvent être libérées au mois de mars, moment crucial pour l’irrigation des cultures.

 

Télécharger l'étude (en anglais)

Artificial glacier project leaflet

Artificial glaciers in Ladakh: a socio-economic analysis

 

Nos publications sont en accès libre mais vous pouvez faire un don pour soutenir notre travail de diffusion

 

Informations supplémentaires

  • Author: Mohammad Hasnain
  • Year: 2012
  • Type: Study
  • Language: English
  • Pages: 18