Association GERES

Soutenir le développement bas-carbone des industries manufacturières au Cambodge

Descriptif de l'action

Descriptif de l'action

Contexte

Avec une croissance moyenne du PIB de 8 % au cours de la dernière décennie, le Cambodge rejoindra en 2018 la tranche inférieure des pays à revenu intermédiaire, puis la tranche supérieure à horizon 2030. Ce développement économique rapide, essentiellement porté par la croissance des secteurs manufacturiers et agro-industriels, s’accompagne d’une demande croissante en énergie et du taux de déforestation le plus élevé dans le monde depuis 2001.

 

D’après les estimations du GERES, le secteur textile est le principal contributeur au changement climatique du pays avec une émission annuelle de gaz à effet de serre (GES) de 1 150 000 tCO2e, suivi de l’usinage du riz et de la fabrication de briques. Les engagements du Cambodge dans la lutte contre le changement climatique (INDC - Intended Nationally Determined Contributions) visent précisément ces trois secteurs avec un objectif de réduction des émissions de GES de 727 000 tCO2e par an d’ici 2030 grâce à la production d’énergies renouvelables. Pour satisfaire leurs besoins en énergie pour la production de chaleur et de vapeur, les secteurs du textile et de la construction consomment des volumes importants de biomasse, en particulier de bois-énergie, qui ne sont généralement pas comptabilisés dans leurs émissions de GES. Le développement rapide du secteur agro-industriel et la centralisation de ses unités de production offre la possibilité d’approvisionner les usines en biomasse-énergie durable via la valorisation de résidus agricoles en combustibles alternatifs.

 

Des objectifs aux actions

Ce projet de recherche appliquée vise à développer des solutions efficientes et reproductibles en mettant les résidus agro-industriels au service des besoins énergétiques des industries manufacturières. La valorisation de la coque de fruit du palmier, résidu de l’industrie d’huile de palme, pourrait à elle-seule produire une quantité d’énergie équivalente à 550 000 barils d’huile par an, ce qui permettrait de remplacer la totalité de la consommation de bois de feu non durable du secteur textile et 150 % de la consommation de bois de feu des usines de production de briques.

 

Ce projet ambitionne donc de lever les barrières à l’adoption de combustibles durables, en développant des solutions de transformation, distribution et commercialisation de résidus agricoles et en soutenant la mise en place de politiques publiques incitatives visant à soutenir le secteur clé des énergies renouvelables pour le développement économique du Cambodge.

 

Fiche technique

Fiche technique

 

Nom du projet : Soutenir le développement bas-carbone des industries manufacturières au Cambodge.

 

Localisation : Cambodge, à l’échelle nationale

 

Période : 21 mois (2016 – 2018)

 

Partenaires :

- Cambodia Climate Change Alliance (CCCA)
- Institute of Technology of Cambodia (ITC)
- Mong Reththy Group Co., LTD