EN

FR

L’appel GERES-IRAM en faveur des expérimentations sur les agrocarburants paysans

Alors que le débat sur les agrocarburants industriels bat son plein, le GERES, qui s’associe pleinement aux critiques, souhaite attirer l’attention des responsables politiques nationaux et européens, décideurs et acteurs de la société civile sur le cas des projets d’agrocarburants dits « paysans », ou « en filière courte ».

Loin des approches industrielles, diverses initiatives visent à tester en Afrique des modèles alternatifs d’accès à l’énergie pour les populations rurales. La distinction est claire entre les agrocarburants en culture intensive et une production paysanne pour des usages locaux. Il est pourtant à craindre que le soutien de la coopération internationale à ces initiatives locales, dont la poursuite est essentielle, soit remis en cause.

En réaction, le GERES a souhaité engager une large campagne de sensibilisation qui, visant à mieux faire connaître les enjeux, principes et bénéfices liés à ces filières de proximité, permettra à tout un chacun d’éviter les amalgames.

Ainsi, le GERES et l’IRAM lancent conjointement un appel officiel pour un soutien aux expérimentations sur les agrocarburants paysans. Sous la forme d’une note de positionnement, cet appel marque le point de départ de notre campagne de sensibilisation pour poursuivre le soutien aux pays qui développent des logiques alternatives pour résoudre leurs défis énergétiques.

Vous êtes ici : GERES » L’appel GERES-IRAM en faveur des expérimentations sur les agrocarburants paysans