EN

FR

Conférence climat : les associations à l’Assemblée Nationale

La France accueillera fin 2015 la 21ème Conférence internationale des Nations Unies sur les changements climatiques. Elle sera déterminante car elle vise la signature d’un nouvel accord mondial de lutte contre les dérèglements climatiques. La société civile francophone s’implique dans les préparatifs de cet accord afin de renforcer les efforts de lutte contre les changements climatiques et de s’assurer qu’ils répondent aux priorités des populations et des pays les plus vulnérables.

A huit mois de la conférence Paris Climat 2015, les associations africaines francophones rassemblées au sein du Réseau Climat & Développement et les associations françaises mobilisées pour le climat sont plus que jamais force de proposition.

Ces associations, dont le GERES fait partie, ont été conviées le vendredi 17 avril à un dialogue à l’Assemblée Nationale sur les défis que doit relever l’accord de Paris, sous le haut patronage du Président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone.

Retour sur le programme prévisionnel

 

Participation du GERES

Vanessa Laubin était présente à cette séance en tant que Chargée de projets Climat Territoires au GERES et cheffe de file de la Commission Climat-Développement de Coordination SUD. Elle est intervenue sur le potentiel africain en matière d’énergies renouvelables lors de la première session (« Quelles propositions l’accord de Paris doit-il soutenir pour répondre aux besoins énergétiques des pays africains ? »).

Ecoutez l’intervention de Vanessa Laubin sur Reporterre

 

Vous êtes ici : GERES » Conférence climat : les associations à l’Assemblée Nationale