EN

FR

COP21 : la Solidarité climatique au Sommet !

En décembre 2015, la France accueille la 21ème Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP21. Un évènement historique qui doit répondre à un double enjeu : réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’ensemble des pays  de la planète et soutenir le développement bas-carbone des pays émergents et les moins avancés.

Depuis 2008, le GERES porte le principe de Solidarité climatique. Il implique que chaque action en faveur de la transition énergétique au « Nord » ait un équivalent au « Sud » via le soutien à des projets de solidarité sobres en carbone. Tout au long de l’année 2015 et jusqu’au grand rendez-vous de Paris, le GERES défendra cette vision de la solidarité à plusieurs niveaux de mobilisation : société civile, médias et institutions.

Un engagement pour le climat et pour l’humain, ici et là-bas

EquationSolClimVerticalepour web

Engagement au « Nord »

Les dérèglements climatiques résultent de l’accumulation des émissions de gaz à effet de serre dans notre atmosphère. La majeure partie de ces émissions cumulées sont celles des pays industrialisés. On parle de responsabilité historique. En 2015, la donne change parce que les pays émergents et en développement représentent plus de 60% des émissions mondiales.

En France, en 2012, les transports ont été responsables de 27% des émissions de gaz à effet de serre et l’habitat résidentiel de 8,4%. Il existe de nombreuses solutions pour réduire notre empreinte carbone :

  • privilégier les modes doux comme la marche à pied ou le vélo
  • utiliser les transports en commun
  • passer au transport raisonné comme le covoiturage
  • maîtriser ses consommations d’énergie
  • se fournir en électricité verte
  • manger local et de saison, etc.

Fidèle à sa mission sociale, le GERES accompagne les ménages les plus modestes dans leur lutte contre la précarité énergétique. Nos équipes ont  déjà sensibilisé 60 000 personnes aux économies d’énergie en France. Le dispositif ACHIEVE à Marseille permet par exemple à une famille d’économiser jusqu’à 200€ sur sa facture annuelle d’eau et d’électricité, soit 300 kgéqCO2 par an.

Le renforcement de la filière des chauffe-eau solaires, la valorisation des déchets organiques et le compostage collectif sont autant d’actions mises en place par le GERES et à multiplier sur l’ensemble du territoire français pour accélérer l’évolution de nos modes de vie.

Banniere projets nord

Engagement au « Sud »

Dans les pays en développement, l’accès à l’énergie est problématique. L’Afrique subsaharienne présente par exemple un taux d’électrification de seulement 31% (source : EDF). 3 milliards de personnes, soit la moitié de la population mondiale, ont recours à la biomasse énergie quotidiennement pour se chauffer, cuisiner ou boire de l’eau potable. Le plus souvent, cette biomasse n’est pas renouvelable. L’enjeu est donc de connecter les objectifs d’amélioration des conditions de vie avec ceux de la lutte contre les changements climatiques.

Le GERES a notamment travaillé sur l’habitat bioclimatique et la cuisson durable en Afrique et en Asie :

  • En Asie centrale, plus de 5000 maisons et bâtiments bioclimatiques permettent d’augmenter la température intérieure de 10°C en hiver et de réduire les consommations d’énergie de 50%.
  • Plus de 180 000 m2 de bâtiments ont été réhabilités en Afghanistan.
  • Environ 1000 serres solaires de maraichage ont également permis de renforcer la sécurité alimentaire de de 22 000 familles, principalement en Mongolie.
  • Au Cambodge, 3 millions de cuiseurs améliorés ont été vendus, permettant à la moitié de la population du pays d’économiser en moyenne 20% de charbon de bois.
  • En Afriques de l’Ouest : 2500 agriculteurs ont pu augmenter leur productivité grâce à l’utilisation d’un agrocarburant en filière courte. Au Mali, l’utilisation des énergies renouvelables participe au développement économique des zones d’activités.

Au total, grâce à ces projets, 2,6  millions de TéqCO2 ont été évitées en 10 ans !

Banniere projets sud

Le GERES, acteur de la COP21

Dans les négociations

Le GERES est accrédité auprès de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), ce qui lui permet d’être présente dans l’enceinte même des « COP », au plus près des négociations. Depuis la conférence de Bali en 2007, le GERES organise chaque année des tables rondes onusiennes ou sous Pavillon Européen.

En 2011, un groupe de travail animé par le GERES a notamment appuyé l’adoption d’une nouvelle méthode de calcul au sein des mécanismes de la finance carbone en faveur des pays les plus pauvres : la « Suppressed Demand ».

En 2015, le GERES poursuit son travail de partage d’expertise et de plaidoyer auprès des négociateurs français et internationaux pour peser sur le futur accord de Paris et y porter la voix des pays les plus vulnérables.

Avec la société civile

Le GERES est chef de file de la Commission Climat et développement de Coordination SUD. Cette commission regroupe une vingtaine d’ONG de terrain qui travaillent ensemble sur les liens entre changements climatiques et développement. Nous assurons la co-animation des travaux jusqu’en 2016 sur 5 grandes thématiques :

  • Efficacité et risques des mécanismes internationaux climat
  • Financement climat
  • Agriculture et climat
  • Accès à l’énergie et climat
  • Réduction des catastrophes et changements climatiques

Le GERES est également membre du comité de pilotage du Club France Développement Durable, collectif de plus de 100 réseaux et organisations dédiés à la mobilisation des acteurs de la société civile pour la COP21. Le Club France est notamment à l’origine du dispositif Solutions COP21 qui valorisera au Grand Palais l’ensemble des solutions en faveur du climat. Le GERES y tiendra un stand.

Le GERES s’est associé à la Marche mondiale pour le Climat en septembre 2014 et sera de nouveau présent dans tous les grands évènements de la société civile cette année pour y diffuser le message de Solidarité climatique.

<h3″>Auprès des décideurs

Le GERES travaille directement avec les décideurs français et internationaux dans la préparation de la conférence de Paris sur le climat.

Renaud Bettin, Responsable Solidarité climatique au GERES, a été auditionné fin 2014 par la Section des affaires européennes et internationales du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) dans le cadre de l’élaboration de leur avis sur « Les enjeux de la conférence climat Paris 2015 ».

Visionnez la vidéo de son audition

Vanessa Laubin, Chargée de projets Climat Territoires au GERES et cheffe de file de la Commission Climat-Développement de Coordination SUD, a été invitée en avril 2015 à participer à un dialogue avec les associations francophones à l’Assemblée Nationale. Elle est intervenue sur le potentiel africain en matière d’énergies renouvelables lors de la première session.

Réécouter son intervention sur Reporterre

Sur chacun des grands rendez-vous de 2015

MedCOP21 – 4-5 juin 2015, Marseille

medcop21 logoLa Région Provence-Alpes Côte d’Azur accueille un forum qui réunira 500 représentants des Etats et de la société civile en provenance de l’ensemble des pays du pourtour méditerranéen. L’objectif est de souligner l’engagement commun dans l’adaptation et la lutte contre le changement climatique et de contribuer, par des propositions concrètes et partagées, à la construction d’un agenda positif méditerranéen.

Le GERES co-organise avec la Banque mondiale l’une des principales tables ronde le 5 juin à 10h30: « Développement et changements climatiques : partenariats, financements et mise en œuvre »

Le Délégué général y interviendra pour partager l’expérience du GERES.

www.medcop21.com

Sommet Mondial Climat et Territoires – 1-2 juillet 2015, Lyon

sommet mondial climat territoires logoLa Région Rhône-Alpes va accueillir le Sommet mondial Climat et Territoires, porté par les réseaux de collectivités territoriales et d’acteurs non étatiques. Il sera une étape de dialogue et de travail à six mois de la COP21 et deux mois avant la conclusion des Objectifs pour le Développement Durable de l’ONU à New York en septembre prochain.

Le GERES y co-organise avec CGLU un atelier sur les besoins financiers des collectivités pour le développement et la lutte contre les changements climatiques.

http://en.rhonealpes.fr/1202-world-climate-summit-2015-fr.htm

Convergences – 7-8-9 septembre 2015, Paris

convergences logoConvergences est la première plateforme de réflexion en Europe destinée à établir de nouvelles convergences entre les acteurs publics, privés, solidaires, académiques et les médias afin de promouvoir les Objectifs du Développement Durable (ODD) et lutter contre la pauvreté et la précarité dans les pays du Nord et du Sud.

A quelques mois du sommet de Paris, l’édition 2015 sera aux couleurs de la lutte contre les changements climatiques et le GERES y participe en tant que membre du comité de pilotage et comme intervenant.

www.convergences.org

World Efficiency – 13-15 octobre 2015, Paris

world efficiency logoIl s’agit du premier rendez-vous biennal des acteurs économiques et politiques à la recherche de solutions pour les ressources et le climat. Cet événement vise à offrir un lieu de rencontre pour l’ensemble des acteurs engagés dans le développement de solutions servant aussi bien les intérêts de la planète et les intérêts des entreprises.

Le GERES y sera présent. Plus d’informations à venir.

www.world-efficiency.com

Engagez-vous dans la Solidarité climatique

En tant que particulier

Le GERES est une association d’intérêt général à but non lucratif.

Les dons que nous recevons sont précieux pour notre stabilité économique. Ils nous permettent de poursuivre le travail de diffusion de solutions sobres en carbone pour faire reculer la pauvreté et préserver l’environnement en Europe, en Afrique et en Asie.

Vous pouvez vous engager concrètement dans la Solidarité climatique en amplifiant vos efforts de réduction de votre empreinte carbone au quotidien et en soutenant un projet de développement sobre en carbone dans l’un des pays où nous intervenons.

En tant qu’entreprise

Devenir partenaire du GERES, c’est :

  • Agir à nos côtés, en faveur de l’environnement, des populations et de la solidarité internationale
  • Inscrire votre action dans la poursuite des Objectifs pour de Développement Durable
  • Valoriser votre politique RSE en vous  démarquant sur la thématique Climat

Plusieurs types de partenariat sont proposés :

En tant qu’ambassadeur

A l’occasion de la COP21, le GERES mobilise 10 Ambassadeurs de la Solidarité climatique.

L’objectif est de bâtir une communauté d’intérêts et d’actions autour du double enjeu de la COP21 :

  • la Réduction de notre propre empreinte sur le climat
  • le Soutien aux populations vulnérables dans leur développement bas carbone

Chaque Ambassadeur, engagé à son niveau dans la transition sociétale et écologique, constitue une partie de la réponse au défi climatique. En soutenant l’action globale du GERES dans les pays les plus vulnérables face aux changements climatiques, les ambassadeurs deviennent les artisans actifs de la réussite de la COP21. Ensemble, ces organisations dessinent une économie plus responsable et favorisent l’émergence d’une société plus consciente.

Nos Ambassadeurs sont signataires de la Charte de la Solidarité climatique et bénéficient de nombreux avantages : formation sur mesure, éléments de communication, journée d’accompagnement par une agence de conseil en RSE, brèves d’actualité sur le climat et la COP21, etc.

Découvrez la Charte de la Solidarité Climatique !

Suivez @SolClimatique, le compte Twitter des Ambassadeurs !

Signons l’appel pour la Solidarité climatique

Le samedi 5 décembre à 18h au Grand Palais, à mi-parcours des négociations sur le climat, le GERES et ses Ambassadeurs remettront un Appel pour la Solidarité climatique à Nicolas Hulot, Envoyé spécial pour la protection de la Planète auprès de M. Hollande. Chaque citoyen peut d’ores et déjà apporter son soutien à cette mobilisation multi-acteurs unique.

L’Appel pour la Solidarité climatique catalyse l’exigence de fraternité entre les peuples dans la lutte contre les changements climatiques.

 

 

Vous êtes ici : GERES » COP21 : la Solidarité climatique au Sommet !