EN

FR

L’énergie dans le cadre de développement post-2015

Dans une note de 8 pages, les organisations et ONG spécialistes de la question de l’énergie dans le développement émettent 6 recommandations majeures pour le cadre de développement Post-2015.

  1. L’accès à des services énergétiques fiables et abordables est primordial pour le succès du cadre de développement post-2015.
  2. Basculer vers une énergie bas ou zéro carbone est crucial pour mettre fin à la précarité énergétique.
  3. Tout objectif énergétique nécessite une approche significative et globale de l’accès, lequel doit pouvoir tenir compte des autres résultats escomptés de développement, notamment en termes d’égalité de genre.
  4. Accroître le soutien financier, politique et technique en faveur de technologies décentralisées bas et zéro carbone est primordial.
  5. Reconnaître le rôle joué par le secteur public et la société civile dans l’acheminement de l’énergie pour les plus pauvres en privilégiant une approche ascendante et participative pour la conception et la prestation des services.
  6. Les objectifs actuels de l’initiative “SE4ALL” concernant les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique doivent être revues à la hausse pour impulser une dynamique suffisante d’ici 2030 pour prévenir les dangereux effets des dérèglements climatiques.

L’accès à des services énergétiques fiables et abordables est primordial pour le succès du cadre de développement post-2015. Le passage à des systèmes énergétiques mondiaux plus durables et plus efficients est également crucial pour s’attaquer aux changements climatiques – la plus grande menace pour l’éradication future de la pauvreté.

Cette note, co-signée avec CAFOD, IIED et Practical Action, préconise une approche globale de l’énergie dans le cadre de développement post-2015 qui soit axée sur les impacts pour le développement au travers d’objectifs transversaux et d’indicateurs significatifs.

Télécharger la note

L’énergie dans le cadre de développement post-2015 (7 MB)

Auteurs : Dr Sarah Wykes (CAFOD), Ben Garside (IIED) et Aaron Leopold (Practical Action)

Contributeurs : Karima Hirji, Dr Lucy Stevens (Practical Action)

Aide à la traduction : Mathieu Grapeloup (GERES)

Pour plus d’information, vous pouvez contacter les auteurs

Dr Sarah Wykes
Lead Analyst Climate and Energy
Catholic Agency for Overseas Development (CAFOD)
swykes@cafod.org.uk

Ben Garside
Researcher, Sustainable Markets Group
International Institute for Environment and Development (IIED)
Ben.garside@iied.org

Aaron Leopold
Global Energy Advocate
Practical Action
Aaron.Leopold@practicalaction.org.uk

Vous êtes ici : GERES » L’énergie dans le cadre de développement post-2015