RESTEZ INFORMÉ DE NOS INFORMATIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
25 janvier 2023

La climato-compatibilité des projets : qézako ?

Le Geres intègre les enjeux d’adaptation et d’atténuation aux changements climatiques dans la mise en œuvre des projets. Mais qu’est-ce que ça veut dire concrètement ? On fait le point.

L’adaptation correspond à maintenir l’humanité au-dessus du plancher social, c’est-à-dire à un niveau de vie acceptable, face aux conséquences des changements climatiques. L’atténuation quant à elle vise à maintenir l’humanité sous le plafond écologique, seuil au-dessus duquel nos impacts sur le climat seraient irréversibles. Ces concepts sont au cœur de la Solidarité Climatique et donc de la stratégie du Geres.

La démarche de climato-compatibilité permet de s’assurer qu’un projet contribue bien à l’adaptation et l’atténuation des changements climatiques.

Il se compose de deux études :

  • 1. Climate proofing. Pour permettre l’adaptation des activités des projets aux aléas climatiques et assurer leurs impacts positifs sur le long terme pour les bénéficiaires, les tendances climatiques du contexte géographique sont intégrées.
  • 2. Impact carbone. En parallèle, pour assurer que les projets contribuent efficacement à l’atténuation des aléas climatiques futurs, l’impact direct et indirect des activités des projets sur les émissions de gaz à effet de serre, responsables des changements climatiques, est analysé puis mesuré.

Cette démarche vise ainsi à sensibiliser les équipes d’un projet aux causes et aux conséquences des changements climatiques, à identifier les enjeux relatifs au climat dans les activités du projet et à développer des solutions pour y répondre.

Méthodologie de la climato compatibilité

  • 1) Le protocole de climate proofing
    Le protocole aide l’organisation à comprendre comment les tendances climatiques futures (température, précipitations et événements extrêmes) peuvent avoir un impact sur le projet, à identifier quelles composantes du cadre logique peuvent souffrir des effets du changement climatique, comment déterminer les effets biophysiques, effets socio-économiques, et comment identifier les solutions possibles pour adapter le projet aux changements environnementaux et aux risques sur le long terme.

Il est composé de 5 étapes :
1. Analyser les tendances climatiques ;
2. Identifier les unités d’exposition liées aux activités du projet ;
3. Identifier les effets et impacts du climat sur les unités d’exposition du projet ;
4. Proposer et concevoir des solutions pour améliorer le projet en fonction des effets biophysiques et socioéconomiques identifiés ;
5. Créer un cadre de suivi des mesures.

Idéalement, le climate proofing est mis en œuvre tout au début du projet, afin de permettre l’adoption des solutions identifiées pendant l’étape 4.

2) L’étude des impacts carbone
Cette étude permet d’identifier et de mesurer les effets du projet sur les émissions de gaz à effet de serre. Les effets considérés peuvent être directement liées aux activités menées dans le cadre du projet ou liés à des conséquences indirectes (prévues ou non) du projet.

On considérera donc à la fois les émissions additionnelles de gaz à effet de serre et les impacts positifs du projet au travers d’émissions évitées ou de carbone retiré durablement de l’atmosphère.

L’étude se déroule également en 5 étapes :
1. Étudier le contexte du projet
2. Analyser les effets directs et indirects du projet sur les émissions de gaz à effet de serre
3. Proposer et concevoir des solutions pour réduire les impacts négatifs et optimiser les impacts positifs
4. Créer un cadre de suivi des indicateurs utiles à la mesure du carbone
5. Estimer l’impact carbone chiffré potentiel (ex ante) ou réalisé (ex post) du projet

 

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à contacter notre équipe Geres Expertise sur contact@geres.eu

L’actualité du Geres

Le Geres ouvre une antenne au Burkina Faso

Le Geres ouvre une antenne au Burkina Faso

Grande première : le Geres s'installe au Burkina Faso. On fait le point sur les actions en cours avec Carole Dehu, représentante du ...

Laurence Tommasino : « en 2023, notre défi sera de redoubler d’effort pour adapter nos modalités d’intervention selon les contextes géopolitiques »

Laurence Tommasino : « en 2023, notre défi sera de redoubler d’effort pour adapter nos modalités d’intervention selon les contextes géopolitiques »

En ce début d'année, l'heure est au bilan. Laurence Tommasino, déléguée générale du Geres, nous confie les temps forts du Geres en ...

Monsieur le Président, vous aussi vous avez le droit à l’erreur, mais corrigez-la.

Monsieur le Président, vous aussi vous avez le droit à l’erreur, mais corrigez-la.

Lettre à Emmanuel Macron Monsieur le Président,  Ce samedi 31 décembre à l’occasion de vos vœux adressés à la nation vous avez ...

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d’action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d’entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d’agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU’ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l’international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU’INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION