RESTEZ INFORMÉS DE NOS ACTIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
AFGHANISTAN

Maisons bioclimatiques à Kaboul

Le projet « Kabul Green Homes » consiste à appliquer des solutions solaires passives et énergétiques dans 15 quartiers de la ville de Kaboul où les problèmes de logement, de chauffage et de pollution sont les plus graves.

Contexte et enjeux

Kaboul a connu un afflux important de population au cours de la dernière décennie, avec un accroissement d’environ 1 million à 5 millions d’habitants en 2018. Malgré le contexte sécuritaire, mais aussi à cause de l’impact de décennies de guerre sur l’infrastructure, la construction et la reconstruction ont explosé pour répondre à la demande croissante.

Alors que le secteur du logement à Kaboul comprend des habitations traditionnelles construites en terre et en paille ainsi que des bâtiments modernes en béton armé ou parfois un mélange des deux, le sujet de l’efficacité énergétique est largement sous-estimé durant la planification et la construction des bâtiments. Cela peut sembler paradoxal étant donné l’hiver long et rigoureux que connaît la capitale et le coût relatif de l’énergie pour la majorité des familles.

Conséquence directe de cette situation, les problèmes de santé augmentent en raison de l’inconfort thermique, de la vulnérabilité économique et de la pauvreté énergétique des ménages. Enfin, et surtout, le niveau des polluants atmosphériques atteint des niveaux critiques pour tous les habitants de Kaboul.

En effet, plus de 90% des familles à faibles et moyens revenus utilisent, pour le chauffage, la biomasse (bois, charbon, fumier, sciure de bois, etc.) dans des poêles largement inefficaces, mettant à forte contribution les ressources naturelles et réduisant considérablement la qualité de l’air dans leurs maisons mais également dans toute la ville. (Source : Social Energy Assessment of Domestic Energy Practices 2014 et étude préliminaire KGHP 2016)

Les niveaux atteints en hiver ont fait de Kaboul l’une des capitales les plus polluées du monde et le gouvernement afghan a fait de la pollution atmosphérique son deuxième plus grand défi après les questions de sécurité. L’électricité ne peut être considérée comme une solution à court ou moyen terme pour le chauffage en raison d’une connectivité limitée au réseau électrique pour une partie importante de la population de Kaboul, d’un coût très élevé et d’une disponibilité structurelle limitée en hiver (faible production ou importation d’énergie hydraulique régionale).

Du côté de la société civile, la prise de conscience générale de la population sur les questions relatives au changement climatique et à l’environnement est relativement faible, mais l’action peut toutefois s’appuyer sur un nombre limité d’organisations actives dans le secteur de l’efficacité énergétique et sur un réseau plus large d’ONG et d’agences actives dans le secteur des énergies renouvelables et la protection de l’environnement.

Objectifs et solutions proposées

L’initiative « Développer les maisons bioclimatiques à Kaboul en vue d’une consommation d’énergie durable et d’un développement à faibles émissions « , plus simplement appelée « Kabul Green Homes Project », est un programme sur quatre ans, mise en œuvre par le Geres, en partenariat avec des ONG afghanes, Rural Movement Organization et Afghanistan Microfinance Association, en étroite collaboration avec la municipalité de Kaboul.

L’objectif plus large du projet est de produire des solutions d’économie d’énergie à grande échelle et axées sur le marché et d’assurer l’adoption de leur usage par chaque ménage à Kaboul.

Il vise à contribuer à :

  • La croissance économique en soutenant les PME, les intermédiaires économiques et les entrepreneurs
  • La réduction de la pauvreté en ciblant les ménages vulnérables, en situation de fragilité face à la pauvreté énergétique
  • L’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques par la promotion de solutions d’économie d’énergie à Kaboul et en tant que bonne pratique pour d’autres régions voisines au climat froid.

Les solutions d’économie d’énergie typiquement promues par le Geres et ses partenaires englobent les vérandas passives solaires, les ensembles d’isolation thermique, l’amélioration des cuisines locales, les solutions d’énergies renouvelables telles que les digesteurs à biogaz et les fours solaires.

Après 15 mois de travail, KGHP a jusqu’à présent atteint les résultats suivants :

  • Plus de 4000 maisons sont équipées de solutions d’économie d’énergie
  • 132 petites et moyennes entreprises ou artisans ont été formés et 79 d’entre eux participent activement à la diffusion des solutions d’économie d’énergie
  • 700 000 personnes des zones ciblées sont informées des solutions d’énergie et du projet par le biais d’une campagne de sensibilisation.
  • Un modèle et un système spécifiques de prêts verts ont enrichi le portefeuille de produits destinés aux institutions de microfinance (IMF), à ce jour, deux IMF fournissent des prêts verts et 10 PME ont obtenu des prêts totalisant 2 461 000 Afn (équivalent à 31 551 USD).
  • En tant qu’intermédiaire économique, la Solar House Technician Association bénéficie d’un soutien en matière de gouvernance et de développement commercial en vue de l’adoption des solutions une fois le projet terminé.

 

Découvrez notre vidéo sur l’habitat bioclimatique en Afghanistan

Les partenaires

Partenaires d’exécution

KGHP est mis en œuvre par le Geres avec ses partenaires afghans la Rural Movement Organization (RMO) et l’Afghanistan Microfinance Association (AMA) en collaboration avec la municipalité de Kaboul dans 15 quartiers urbains de la capitale

Partenaires financiers

Programme de consommation et de production durables de l’Union européenne SWITCH ASIA et Agence Française de Développement (AFD)

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION