RESTEZ INFORMÉ DE NOS INFORMATIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
17 juillet 2020

Les 10 commandements du Geres pour un été éco-responsable réussi !

L’été, c’est la saison de toutes les tentations. Climatisation à plein régime, barbecue au charbon, pailles jetables à gogo, voyages en avion… Et si on en profitait cette fois-ci pour changer nos habitudes en choisissant des vacances écoresponsables ? Notre guide de bonnes pratiques.

1) Des voyages moins lointains, tu organiseras.

« Le voyage commence en bas de chez soi ». Il n’y a pas qu’en Nouvelle-Zélande que l’herbe est plus verte. Ces dernières années, l’explosion des vols low-cost nous a incités à démultiplier les séjours lointains avec à la clé une banalisation de l’avion qui a entrainé une explosion de notre bilan carbone et un tourisme de masse dévastateur pour la nature et les cultures locales. Mais aujourd’hui ce ne sont pas les alternatives de tourisme durable qui manquent !

Hébergements responsables, adresses gastros raisonnées, écotreks, immersions et découvertes d’un territoire avec les habitants, parcs nationaux protégés… Les offres de tourisme durable fleurissent un peu partout et nous incitent à sortir des sentiers battus. Envie de vous lancer ? Engagez-vous sur cet écogeste

Vacance ecoresponsable France

2) Le train des vacances, tu préconiseras.

Les transports représentent 30% des émissions de gaz à effet de serre en France. Face à la voiture qui représente aujourd’hui 80% des émissions de CO2 liées à nos déplacements et le secteur aérien 15%, le train reste le mode de transport le moins polluant avec 13 grammes de CO2 par personne au kilomètre.

Ecologique mais aussi pratique, le train engendre moins de stress à l’embarquement. Plus besoin de venir 3 heures avant, ni d’attendre 1 heure les bagages à l’arrivée. Sans compter qu’une fois à quai, nous sommes déjà au cœur même des villes. Un vrai gain de temps en plus de réduire notre impact carbone. Prêts à privilégier le train pour des vacances écoresponsables ?

Vacances ecoresponsable train

3) Des crèmes solaires respectueuses de la planète et de ta peau, tu choisiras.

Attention à bien choisir sa crème solaire cet été ! Sur les 25 000 tonnes de crèmes qui se retrouvent chaque année dans les océans, plus de 4 000 sont absorbées par les coraux, si bien que 10% d’entre eux seraient directement menacés par les filtres solaires. Certains d’entre eux auraient des effets toxiques sur la flore marine et affecteraient même le comportement ou la reproduction des poissons.

Si certaines crèmes solaires sont nocives pour nos mers et océans, elles le sont d’ailleurs tout autant pour notre santé. Une récente enquête menée par l’association Wecf France et Agir pour l’environnement, dénonce notamment de nombreux perturbateurs endocriniens, allergènes et nanoparticules dans les crèmes solaires. Un comble quand on sait que celles-ci sont censées nous protéger… Envie d’être conseillé pour choisir votre crème solaire ?

Danger filtre chimique crème solaire

4) Des produits du terroir et de saison, tu privilégieras.

En vacances, on a le temps. Le temps de sillonner les marchés, le temps de discuter avec les marchands de légumes et même de s’arrêter en route chez le petit producteur du coin pour y trouver de bons produits locaux ET de saison.

Saviez-vous par exemple qu’un melon d’Espagne émet 4 fois plus de CO2 pour arriver chez le consommateur qu’un melon produit et consommé en France ? Eh oui, acheter ses menus de la semaine en circuits courts, c’est bon pour le climat et pour tout le monde. C’est la garantie de produits frais, d’une meilleure rémunération des agriculteurs, d’emplois locaux soutenus, d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre et de moins de gaspillage !

Enfin, les vacances sont aussi propices à la rencontre ! Pourquoi ne pas aller dans une ferme et en profiter pour en savoir plus sur leurs pratiques agroécologiques ? Nos conseils pour consommer mieux en vacances.

Profuits frais saison été écoresponsable

5) La climatisation, tu éviteras.

Si la climatisation rafraîchit nos intérieurs, elle fait en revanche grimper la température extérieure de nos villes en été de 1,5 °C ! Selon l’ADEME, d’ici 2050 le nombre de climatisations installées dans le monde passera de 1,6 milliard à 5,6 milliards ! Un chiffre très préoccupant quand on sait que la climatisation utilise déjà̀ 10% de l’électricité́ produite, souvent à partir d’énergies fossiles, à l’échelle mondiale.

Mais fort heureusement, il n’y a pas que la clim’ dans la vie ! Jouer avec les courants d’air, privilégier le ventilateur, mettre des plantes vertes chez soi participent à rafraichir son logement. Envie d’en savoir plus pour rester au frais en respectant la planète ?   

Pas de climatisation vacance écoresponsable

6) Du bon poisson issu de la pêche durable, tu mangeras.

Bien choisir son poisson en vacances permet d’éviter la disparition de la biodiversité marine, de protéger les populations vulnérables des littoraux et de réduire les émissions de gaz à effet de serre lié aux transports.

Car un océan sain contribue avant tout à l’économie locale et nationale avec plus de 350 millions d’emplois à travers le monde ! Notamment dans les pays en développement. Or aujourd’hui, la pêche industrialisée vide sans distinctions toutes les mers du globe aux dépends des pêcheries traditionnelles. Il est donc temps d’agir sur la quantité et la qualité du poisson que l’on consomme. Voici quelques conseils bien choisis pour s’y retrouver au restaurant ou derrière le caddy.

Poisson responsable tourisme durable

7) Des pique-niques sans objets à usage unique, tu prépareras.

Sur la plage, au cours d’une randonnée en montagne, dans la forêt ou au beau milieu d’un champ, le pique-nique est particulièrement apprécié pendant la saison estivale. Mais tout son art réside dans la préparation ! Autrement dit : exit les gobelets, assiettes et couverts en plastique et bonjour les accessoires réutilisables.

Pourquoi ? Tout d’abord, esthétiquement, c’est plus chic que le plastique. Et surtout, on contribue à ce que ces déchets ne finissent pas dans la nature. Selon la Commission européenne, les objets en plastique à usage unique représentent environ 70% des déchets marins et mettent des dizaines d’années à se dégrader. En France, la vaisselle en plastique jetable est normalement interdite depuis janvier 2020. Donc arrêtons de les utiliser ! Envie de connaître toutes les alternatives durables au jetable ?

Pique nique ecoresponsable tourisme durable

8) Des cocktails sans paille jetable, tu boiras.

Depuis janvier 2020, il est interdit en France de commercialiser des pailles à usage unique. Pourquoi ? Car plus de 9 millions de pailles sont jetées chaque jour dans l’Hexagone pour se retrouver sur les plages, dans les mers et les océans… Et les premières victimes sont les animaux marins qui les ingurgitent en les confondant avec leurs proies habituelles.

Aujourd’hui, de plus en plus de restaurants et de bars regorgent de bonnes idées pour substituer ces pailles jetables avec d’autres matières moins polluantes telles que le bambou, les pâtes ou le métal. Malgré les interdictions, il n’est encore pas rare de tomber sur des pailles en plastique au coin d’une table. Si c’est le cas, n’hésitez pas à sensibiliser les utilisateurs de pailles jetables aux alternatives qui existent !

alternative ecoresponsable paille jetable

9) Des balades à vélo en vacances, tu prioriseras.

Pas d’été écoresponsable sans escapade à vélo. En bord de mer ou à travers les petits chemins de campagne, le vélo est un mode de déplacement apprécié pendant les vacances. En plus de s’imposer comme la solution de transport la plus écologique et le moyen le plus performant sur des trajets inférieurs à 6km, le vélo est aussi bon pour le moral et la santé !

En effet, si vous pédalez entre 25 et 30 minutes chaque jour, vous pourrez atteindre les objectifs d’activité physique nécessaire pour un adulte, qui selon l’OMS sont de 30 minutes d’activité physique d’intensité modérée par jour. Envie d’en savoir plus sur les solutions accessibles à vélo ?

Vélo vacance ecoresponsable

10) Une gourde réutilisable dans ton sac, tu mettras.

Et on finit avec l’accessoire indispensable de l’été : la gourde. Plus qu’une tendance, c’est aujourd’hui un vrai point positif pour l’environnement et le climat.

Bouder les bouteilles en plastique et privilégier l’utilisation d’une gourde individuelle vous aide non seulement à faire des économies (l’eau du robinet est souvent moins chère que celle en bouteille) et vous évite des risques sanitaires liés à la réutilisation des bouteilles en plastique. Alors prenez soin de la planète, prenez une gourde cet été.

gourde vacance ecoresponsable

Envie de contribuer à ton tour à changer le monde en adoptant d’autres écogestes au quotidien ? Rendez-vous sur notre plateforme de mobilisation citoyenne. 80 gestes citoyens vous attendent !

la solidarité climatique en actus

Les 10 commandements du Geres pour un été éco-responsable réussi !

Les 10 commandements du Geres pour un été éco-responsable réussi !

L’été, c’est la saison de toutes les tentations. Climatisation à plein régime, barbecue au charbon, pailles jetables à gogo, voyages en

Covid-19 : le Geres signataire de la tribune  Stop à l’exclusion énergétique

Covid-19 : le Geres signataire de la tribune Stop à l’exclusion énergétique

La précarité énergétique touche près de 12 millions de Français et depuis deux mois, le confinement ne cesse d’aggraver la ...

Comment fabriquer un vélo d’appartement et produire de l’énergie en confinement ?

Comment fabriquer un vélo d’appartement et produire de l’énergie en confinement ?

En cette période d’activité restreinte et de confinement, pourquoi ne pas utiliser son vélo pour se dépenser physiquement et produire ...

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION