RESTEZ INFORMÉ DE NOS INFORMATIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
15 septembre 2022

Compensation Carbone : le Geres et l’Ademe proposent un guide de bonnes pratiques pour les entreprises et collectivités

Depuis 2014, le Geres anime InfoCC, plateforme d’information en ligne sur la compensation carbone volontaire soutenue par l’Ademe. Cette collaboration a fait l’objet de nombreuses études et guides dont le Guide de la Compensation Carbone qui vient d’être publié.

A cette occasion, Lucas Winkelmann, chargé de programme climat et carbone au sein du Geres, nous propose un éclairage synthétique des notions essentielles et des bonnes pratiques à adopter en matière de compensation carbone, discipline au cœur de l’expertise du Geres. Décryptage.

Compensation / contribution carbone, de quoi parle-t-on ?

La transition écologique nécessite de mobiliser rapidement et efficacement des financements pour développer des projets permettant d’atteindre la neutralité carbone. Un des leviers y contribuer est la finance carbone volontaire.

Aussi appelé « compensation » ou « contribution » carbone, ce mécanisme correspond à soutenir financièrement des projets permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre ou séquestrer du carbone hors de l’atmosphère. A chaque tonne de CO2 est associé un crédit carbone, qui peut être acheté par un financeur.

Le guide de la compensation carbone, aller de la théorie à la pratique

La finance carbone est un mécanisme en plein développement. Depuis la COP21 à Paris, le nombre d’entreprises s’engageant pour le climat a neutralité carbone a largement augmenté. L’achat de crédits carbone fait souvent partie de la stratégie climatique des organisations, une fois que tous les efforts possibles ont été fait dans leur propre chaîne de valeur. 

Afin de s’assurer que la finance carbone est bien utilisée par les entreprises ou collectivités et éviter ainsi tout risque de greenwashing, l’ADEME travaille depuis plusieurs années sur la diffusion de conseils et de bonnes pratiques. Ce travail se traduit notamment par des publications variées expliquant le concept de la « neutralité carbone » ou donnant des conseils de communication.

Voir aussi : Entreprises : dix principes pour une stratégie climat ambitieuse

Le Geres a identifié la finance carbone comme un moyen de défendre la solidarité climatique et contribue régulièrement aux travaux de l’ADEME sur la thématique. En effet, le Geres propose à des entreprises engagées d’aller encore plus loin en soutenant des projets de développement permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Depuis des années, le Geres propose des projets dont l’impact sur le climat est certifié, impliquant les acteurs locaux et offrant des bénéfices sociaux forts. 

Découvrir le guide de la compensation carbone pour les entreprises et les collectivités

Les foyers de cuisson améliorés réalisés au Mali avec le Geres

Au-delà de promouvoir ses propres projets, le Geres contribue à développer la finance carbone volontaire de manière plus responsable et cohérente avec les autres acteurs du marché. Cela se concrétise au travers les actions de la plateforme Info Compensation Carbone sur laquelle sont proposés des contenus pédagogiques, des formations et des accompagnements pour les entreprises, les collectivités ou le grand public. 

Voir aussi : Notre plateforme Info Compensation Carbone

Plateforme INFO CC

C’est pour cela que le Geres a été mobilisé pour la rédaction du guide de la compensation carbone par l’ADEME. Ce guide s’adresse à la fois aux porteurs de projets pour les aider valoriser leur impact sur le climat et aux financeurs souhaitant contribuer à la neutralité en achetant des crédits carbone.

Sa nécessité est apparue suite à de nombreuses sollicitations pour savoir comment s’inscrire dans les mécanismes existants (Label bas carbone en France, certifications Gold Standard et Verra à l’international) et comment choisir un accompagnement parmi les professionnels du secteur.

Le guide vise donc à répondre à toutes ces questions en 4 grandes parties : 

  • Qu’est-ce que la compensation carbone volontaire ? 

Basée sur les contenus disponibles sur notre plateforme, cette partie présente le fonctionnement de la finance carbone. Le principe, les acteurs, la démarche à suivre, des détails sur les crédits carbone et leur prix… Tout y est expliqué en détails !

  • Les différents projets de compensation carbone

L’achat de crédit carbone revient avant tout à financer des projets. Cette partie s’intéresse donc aux types de projets les plus courants et rappelle les critères à respecter pour être éligibles à la finance carbone.

  • 5 règles à suivre pour contribuer à la neutralité carbone

Et concrètement, on fait comment ? L’ADEME et le Geres on développé 5 règles qui correspondent à des étapes dans la démarche menant à l’achat de crédits carbone.

  • Des ressources pour aller plus loin

Pour approfondir l’évolution historique et les enjeux actuels de la finance carbone, la publication s’achève par quelques éléments plus techniques sur l’évolution de la finance carbone et son état actuel.

Découvrir le guide de la compensation carbone pour les entreprises et les collectivités

Pour aller plus loin, l’état du marché en France en 2021

Mais qu’en est-il du nombre et de la nature des crédits vendus ? Pour répondre à cette question, la plateforme InfoCC publie chaque année un état des lieux de la compensation carbone. Ce travail, réalisé avec la participation de la majorité des acteurs français de la finance carbone, vise à donner de la transparence au marché.

En publiant une synthèse du nombre de crédit vendus et de leur prix moyen en fonction de la labellisation et de la nature du projet, l’état des lieux constitue une source d’information à la fois pour les financeurs et les porteurs de projets.

Cette année encore, on remarque un fort développement du marché de la compensation carbone volontaire. Le nombre d’acteurs sur le marché vendant des crédits carbone a augmenté en 2021 tout comme le nombre de crédits vendus.

Cette hausse est encore plus importante en ce qui concerne les projets français labellisés par le  Label bas-carbone. Les efforts déployés par le Ministère de la Transition Écologique semblent porter leurs fruits et la croissance devrait se poursuivre en 2022 avec l’émergence de nouvelles méthodologies.

Découvrir l’état des lieux de la compensation carbone, édition 2022

Le prix moyen des crédits vendus demeure cependant bas, en moyenne à 4,6 € / tCO2e. Ce prix moyen cache cependant une grande disparité entre des prix de vente qui dépendent grandement de la localisation, de la labellisation et de la nature des activités. On observe par exemple un prix de vente moyen pour le Label bas carbone de 31,8 € / tCO2e.

Un montant nécessaire pour assurer un taux de financement acceptable aux porteurs de projets mais qui constitue encore un frein à la vente auprès de certaines entreprises.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter Lucas Winkelmann, chargé de programme climat et carbone au Geres et animateur de la plateforme InfoCC, l.winkelmann@geres.eu

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION