RESTEZ INFORMÉ DE NOS INFORMATIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
6 novembre 2020

Reconfinement : 7 ecogestes pour réduire sa consommation énergétique chez soi

Selon l’ADEME*, le chauffage représente 66% des consommations énergétiques d’un foyer et la production d’eau chaude sanitaire, 11%. Si on ajoute à cela les appareils électroménagers, l’éclairage et les appareils connectés, l’addition peut vite devenir salée à la maison. Voici 7 écogestes du quotidien qui vous aideront à maitriser votre consommation énergétique.

1) Je chauffe mon logement entre 19°C et 21°C

Avant tout et dans la mesure du possible, il est vital d’isoler au mieux son logement pour réduire sa facture et mieux conserver la chaleur. En France, 7 millions de logements sont mal isolés, ce qui entraîne une consommation importante d’énergie pour le chauffage et fait basculer les ménages modestes vers la précarité énergétique.

Pourquoi 19° et 21°C : d’après l’ADEME, c’est la température idéale pour à la fois se sentir bien dans son logement et surtout économiser de l’argent. Si on baisse la température d’un degré, on économise jusqu’à 7% de l’énergie dispensée par son chauffage.

Je suis prêt.e à chauffer mon logement entre 19° et 21°

2) Je choisis des appareils ménagers qui consomment moins

Saviez-vous que notre consommation d’électricité avait doublé en 20 ans ? En moyenne, les français consomment 4 679 kWh par an, soit une facture moyenne de 774€ TTC. A l’intérieur de cette facture, on estime qu’une part de 18,5% appartient à la consommation des appareils électroménagers. Si on veut limiter sa consommation, il faut donc bien choisir ses équipements, bien les utiliser et surtout bien les entretenir.

Comment s’y prendre : en se fiant à l’étiquette énergie par exemple. Celle-ci est très utile car elle indique les performances énergétiques de nos actuels et futurs appareils. Pour la lire, c’est simple : son indice énergétique est classé de la meilleure performance (A++) à G (la plus mauvaise). Donc idéalement, il faut privilégier un équipement classé entre A++ et B. Pour vous aider en magasin, l’application Ecogator, téléchargeable sur smartphone, vous permet d’analyser l’étiquette énergie de l’appareil.

Je suis prêt.e à remplacer mes équipements énergivores et à en prendre soin.

Bonne température chauffage maison

3) J’éteins les éclairages inutiles

Contrairement au chauffage et aux appareils électroménagers, l’éclairage ne se situe pas dans la catégorie « poids lourd ». Mais ce n’est pas une raison pour laisser les lampes allumées. Loin de là. D’après l’ADEME, nos ampoules consomment tout de même près de 4% de l’énergie utilisée dans les foyers. Sans compter que la fabrication d’une ampoule n’est pas sans impact sur l’environnement. Alors achetons mieux et prenons soin de nos lampes. 

Comment s’y prendre : il faut déjà privilégier une ampoule LED (ampoule classée A++ à A sur l’étiquette énergie) et ensuite, éteindre simplement la lumière quand on ne se trouve pas dans une pièce. Un écogeste qui peut paraître banal mais que nous sommes nombreux à ne pas mettre en pratique.

Je suis prêt.e à éteindre les éclairages inutiles à la maison.

4) J’éteins mes appareils en veille la nuit

Avec l’omniprésence du digital dans nos maisons et la démocratisation du télétravail, nous utilisons de plus en plus d’équipements informatiques à la maison : smartphone (2 à 7 kWh/an), ordinateur portable (30 à 100 kWh/an), box internet et TV (150 à 300kWh/an) … Et ces usages ont un vrai coût, non seulement sur le climat mais aussi sur nos factures.

Saviez-vous qu’en France, un réacteur nucléaire fonctionne non-stop pour alimenter nos appareils en veille ?

Comment s’y prendre : on débranche son chargeur de téléphone quand on ne l’utilise pas, on éteint son ordinateur à la fin de chaque usage ou on se met un rappel chaque soir pour débrancher sa box avant de s’endormir par exemple.

Je suis prêt.e à éteindre mes appareils en veille la nuit.

comment économiser l'énergie de ses appareils électroniques

5) Je reste au chaud en recouvrant les surfaces froides

Si vos murs et vos sols sont très souvent froids en hiver, sachez que vous mettez votre organisme à rude épreuve avec, à la clé, des rhumes à répétition. Avant de se précipiter sur son chauffage, on note qu’il est possible de réchauffer sa maison avec des astuces peu onéreuses et plutôt efficaces.

Comment s’y prendre : on peut commencer notamment par couvrir ses sols avec quelques tapis, habiller son mur de tableaux ou de tapisseries pour rendre la pièce plus chaleureuse et puis penser aussi à disposer des boudins en bas de chaque porte afin de bloquer l’air extérieur et d’éviter les mauvais frissons.

Je suis prêt.e repérer les parois froides et à agir contre le froid à la maison.

6) Je garde mon réfrigérateur à la bonne température

Nos réfrigérateurs représentent environ 25% de la consommation électrique des ménages. Eh oui, ces appareils électroménagers restent branchés en permanence. Alors qu’il existe des gestes simples pour limiter leur surconsommation et faire des économies sur nos facture d’énergie.

Comment s’y prendre : on fait un bilan de son réfrigérateur pour vérifier qu’il fonctionne bien, on essaye ensuite de l’entretenir tous les trois mois (dégivrage et nettoyage), on veille à ce que l’air circule bien autour du réfrigérateur  il est par exemple conseillé de laisser un espace d’au moins 10 cm derrière et au-dessus du réfrigérateur, on évite bien sûr d’ouvrir les portes du réfrigérateur trop souvent et surtout, on adopte les bons réglages de température : entre +4°C et +5°C pour le réfrigérateur et -18°C pour le congélateur.

Dernière chose, on évite de placer son réfrigérateur à côté d’une source de chaleur (fours, fenêtre plein soleil). Une telle configuration lui demanderait encore plus d’effort pour refroidir et donc… surconsommer.

Je suis prêt.e à optimiser au mieux l’énergie de mon réfrigérateur.

Bien entretenir son frigo 1

7) J’installe des économiseurs d’eau sur les robinets

Réduire ses consommations d’eau, c’est bon pour le climat et pour son porte-monnaie. Pourquoi ? Avec des petits gestes simples, on s’évite alors les opérations d’assainissement à répétition et on réduit le traitement des eaux usées.

Comment s’y prendre : tout d’abord en fermant le robinet quand on se brosse les dents ou le pommeau de douche quand on se lave et, surtout, on installe des économiseurs d’eau. Ces derniers ne sont pas très chers et se posent au niveau des bagues de la robinetterie ou à la base de la douche.

Je suis prêt.e à adopter les gestes nécessaires pour économiser l’eau.

Retrouvez tous nos écogestes sur notre plateforme de mobilisation citoyenne.

*L’ADEME est l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie en France.

Les actus du Geres en France

Opération sensibilisation au broyage des déchets verts à Carry-le-Rouet : nous vous attendons nombreux·ses !

Opération sensibilisation au broyage des déchets verts à Carry-le-Rouet : nous vous attendons nombreux·ses !

C’est le mois du compost et du broyage des déchets verts sur le territoire Marseille Provence ! Pour l’occasion, trois opérations sont ...

La serre bioclimatique urbaine, jeune pousse encouragée par le Geres à Marseille

La serre bioclimatique urbaine, jeune pousse encouragée par le Geres à Marseille

Après une implantation à Paris, le Paysan Urbain, association d’agriculture urbaine agro-écologique spécialisée dans la culture de ...

Une nouvelle vitrine pour la filière méthanisation en région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur

Une nouvelle vitrine pour la filière méthanisation en région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur

Fruit d’un long travail collaboratif, la filière méthanisation a désormais un nouveau média référent, le site internet du consortium ...

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION