RESTEZ INFORMÉS DE NOS ACTIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
Pays d'intervention

Tadjikistan

Contexte et enjeux

Au Tadjikistan, pays enclavé de 9 millions d’habitants situé au cœur de l’Asie centrale, 29 % de la population vit sous le seuil de pauvreté (1,9 USD/jour).

La majeure partie du pays est constituée de hautes montagnes et subit des températures extrêmes, de la canicule en été (jusqu’à 50°C) au froid extrême en hiver (-45°C), et des précipitations très rares. La grande majorité de la population vit dans les zones rurales et vit essentiellement de l’agriculture pluviale. Avec plus d’un million de jeunes vivant et travaillant à l’étranger (principalement en Russie), les ménages dépendent fortement des versements de fonds et de la féminisation de la main-d’œuvre.

La chute de l’Union soviétique en 1991 et les cinq années de guerre civile qui ont suivi ont entraîné l’effondrement de l’économie, des institutions et des infrastructures. Le manque d’accès à l’énergie qui en a résulté a contraint les gens à se tourner massivement vers le bois de chauffage pour satisfaire leurs besoins en énergie, provoquant une déforestation massive et une dégradation des sols. Aujourd’hui, bien que les forêts couvrent moins de 5% du territoire, le bois fournit encore 35% à 85% des besoins en énergie dans les zones rurales (USAID, 2017).

Avec ses hauts glaciers, le Tadjikistan est le château d’eau de l’Asie centrale, offrant un énorme potentiel hydroélectrique. Avec 280 à 330 jours de soleil par an et un niveau élevé de rayonnement solaire, le pays bénéficie d’un potentiel inépuisable en matière d’énergie non polluante. Toutefois, le Tadjikistan est également le pays le plus affecté par le changement climatique en Asie centrale. Bien que la stratégie nationale de développement pour 2030 place le développement hydroélectrique, la diversification des sources d’énergie et l’efficacité énergétique au rang de ses principaux objectifs, le pays se tourne de plus en plus vers les 4,2 milliards de tonnes de charbon enfouies dans son sol pour satisfaire sa demande en énergie.

Le Geres au Tadjikistan

Le Geres travaille au Tadjikistan depuis 2011. Il s’est engagé à améliorer l’accès de la population à des solutions en énergie non polluante et durable afin d’accroître le confort thermique, de réduire la pauvreté en matière d’énergie et d’améliorer les conditions de vie de la population.

Geres Tadjikistan travaille dans le secteur du logement et de la construction, qui représente une part importante de la consommation en énergie et des émissions de CO2. Selon les estimations, 12 500 logements individuels sont construits chaque année dans le pays, tandis que ceux qui existent sont souvent non isolés. Nos actions se sont axées sur le développement et la diffusion de logements à faible consommation d’énergie, la rénovation énergétique de logements individuels et de bâtiments, la diffusion des techniques solaires passives et d’isolation thermique. Nos activités visent également à accroître l’accès au microfinancement et à stimuler le secteur local de la construction.

Dans le secteur agricole, le Geres travaille depuis le début au développement et à la diffusion de serres solaires passives et de caves bioclimatiques. En prolongeant la saison de culture et en facilitant la conservation des cultures plusieurs mois après la récolte, ces technologies ont de lourdes répercussions sur la nutrition et sur les moyens de subsistance des populations rurales, surtout dans les régions montagneuses.

Notre association travaille actuellement en partenariat avec Caritas Suisse pour mettre ces technologies à la disposition des écoles.

Geres Tadjikistan participe également à des activités de recherche visant la mise au point de technologies liées à l’énergie adaptées localement : foyers améliorés, matériaux isolants d’origine locale, briques améliorées et procédés de valorisation énergétique des déchets. Il est constamment à la recherche d’améliorations au niveau de ses technologies et de son approche pour proposer des solutions innovantes, adaptées et compatibles au climat.

Nous travaillons en partenariat avec les communautés locales, les universités, les gouvernements locaux, les institutions de microfinance et les organisations de développement. La plupart de nos activités ont pour cible les ménages vulnérables et les femmes qui ont une famille à charge. Dans une société où ce sont les femmes qui ont la responsabilité de cuisiner et de chauffer le foyer, et où le travail champêtre et la production de denrées alimentaires sont de plus en plus féminisés, nos activités servent directement à assurer la subsistance et le bien-être des femmes. Ensemble, nos actions contribuent à un développement équitable et compatible avec les défis liés aux changement climatique.

Contacter notre équipe locale

ILS TÉMOIGNENT

En 2016, j’ai construit avec l’appui du Geres une maison bioclimatique pour réduire ma consommation d’énergie. La différence avec une maison traditionnelle vient de l’orientation sud, ainsi que des fenêtres, des portes et du toit qui gardent la chaleur. De plus, la cuisine et la salle de bain sont à l’intérieur. C’est très confortable.

Mirzoev Abduqahor, propriétaire d’une maison à basse consommation énergétique

Les actus du Geres au Tadjikistan

Inauguration d’une école bioclimatique au Tadjikistan

Inauguration d’une école bioclimatique au Tadjikistan

Au Tadjikistan, nous avons accompagné l'association étudiante HUMAN'ISA dans la construction d'une école à basse consommation ...

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION