RESTEZ INFORMÉ DE NOS INFORMATIONS JE M'INSCRIS À LA NEWSLETTER
26 novembre 2020

La construction en terre, une technique ancestrale réhabilitée et approuvée à Oulan-Bator

Dans le cadre de notre programme de rénovation énergétique de l’habitat fragile dans la périphérie de la capitale mongole, l’ONG PADEM et Healthy Life Organization ont réhabilité les techniques de construction en terre lors d’un atelier. Une pratique ancestrale mais jugée durable et satisfaisante pour les artisans.

Comme dit l’adage « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes ». Et en effet, cette technique de construction en terre, autrefois utilisée pour les monastères bouddhiques, continue de faire ses preuves aujourd’hui. Une approche qui serait plus abordable, durable et facilement adaptable dans les zones de la capitale où la concentration de la population est très dense.

Les nouveaux quartiers résidentiels très paupérisés où intervient le Geres concentre 60% de la population d’Oulan-Bator.

Lire aussi : la rénovation énergétique de l’habitat fragile à Oulan-Bator

Cette année, lors d’un atelier-formation organisé par l’ONG Healthy Life Organization avec la participation de Mongolian Women’s Fund, Parents-Teachers Association Mongolia et la Fédération nationale mongole des aveugles, 30 personnes issues de ces zones résidentielles, dont 2 artisans du programme de rénovation énergétique du Geres, ont pu prendre part à l’expérience.

« Petit précis » de la construction en terre en Mongolie

Ces techniques s’appuient sur des briques en terre comprimée et des murs en pisé. La brique est un matériau de construction fabriqué principalement à partir d’un mélange humide de sable, d’argile et de ciment comprimé manuellement à haute pression pour former des blocs.

Quant aux murs en pisé, ils nécessitent la mise en place d’un solide coffrage en bois, à remplir de terre humide comprenant généralement du sable, du gravier, de l’argile et du ciment, puis compressé manuellement à l’aide d’une masse adaptée.

« Les constructions de monastères mongols ont résisté pendant des siècles au climat rigoureux (…). Les techniques de construction traditionnelles mises à jour avec les connaissances modernes actuelles se sont avérées être la meilleure solution d’un point de vue environnemental et social dans les projets mis en œuvre par le Geres au Maroc et au Tadjikistan. Nous avons donc voulu tester ces technologies en Mongolie« , a déclaré Beatriz Maroto Izquierdo, représentante du Geres en Mongolie.

Mongolaian News Agency
© Mongolian News Agency, Munkhzul A.

L’atelier participatif, expérience encourageante pour l’efficacité énergétique à Oulan-Bator

84% des participants se sont dits très satisfaits de la formation dispensée. Avec, pour certains participants, l’envie d’intégrer la production de briques de terre comprimée dans leur travail.

À la fin de l’atelier, les participants ont également exprimé la nécessité d’étendre la formation à plus de personnes, d’impliquer plus de jeunes et plus largement, de communiquer les activités à une plus grande échelle.

Sukh-Ochir Sodnompuntsag, qui était l’un des participants actifs, a exprimé son grand enthousiasme pour la formation. Ce dernier souhaiterait continuer à pratiquer les techniques de construction en terre et ouvrir une petite entreprise.

Au final, la satisfaction générale des participants prouve que les techniques de construction en terre devraient être relancées et plus largement utilisées dans le secteur de l’habitat en Mongolie.

Le territoire mongol, qui a déjà utilisé ces techniques par le passé, semble en tout cas de nouveau prêt à les adopter. Affaire à suivre, donc !

Source : Montsame, mongolian news agency « Reviving earth construction techniques in Mongolia »

Les actus du Geres en Mongolie

Le maraîchage durable et la sécurité alimentaire, une priorité en zones rurales mongoles

Le maraîchage durable et la sécurité alimentaire, une priorité en zones rurales mongoles

D’avril 2021 à novembre 2022, le Geres, en partenariat avec l’ONG AVSF, lance en Mongolie un projet qui vise à améliorer la sécurité ...

La construction en terre, une technique ancestrale réhabilitée et approuvée à Oulan-Bator

La construction en terre, une technique ancestrale réhabilitée et approuvée à Oulan-Bator

Dans le cadre de notre programme de rénovation énergétique de l’habitat fragile dans la périphérie de la capitale mongole, l’ONG PADEM ...

Le gouvernement mongol va intégrer des techniques développées par le Geres dans ses normes sur l’isolation thermique

Le gouvernement mongol va intégrer des techniques développées par le Geres dans ses normes sur l’isolation thermique

Cet été, le ministère mongol de la construction et du développement urbain a modifié ses codes et normes sur l'isolation thermique des ...

VOUS SOUHAITEZ AGIR EN FAVEUR DE LA SOLIDARITÉ
CLIMATIQUE ET SOUTENIR NOS ACTIONS ?

Dites-nous qui vous êtes et découvrez vos moyens d'action

CITOYEN·NE·S

Parce que la Solidarité climatique est l’affaire de toutes et tous, le Geres vous donne les clés pour passer à l’action.

AGIR EN TANT QUE CITOYEN·NE

ENTREPRISES

En tant que dirigeant·e d'entreprise, employé·e ou client·e responsable, vous avez le pouvoir d'agir au quotidien.

AGIR EN TANT QU'ENTREPRISE

INSTITUTIONS & COLLECTIVITÉS

Soutenez nos actions en France et à l'international et devenez un acteur de la Solidarité climatique.

AGIR EN TANT QU'INSTITUTION

FONDATIONS

En vous engageant aux côtés du Geres, vous contribuez à la mise en œuvre d’actions innovantes et concrètes.

AGIR EN TANT QUE FONDATION